Bourses études supérieures

Le programme Bourses études supérieures a pour but de permettre à des jeunes issus des minorités ethniques de la province de Kontum, motivés pour poursuivre leurs études, d’accéder à l’université.

Contexte familial peu favorable à l’éducation supérieure et manque de moyens financiers, rares sont les montagnards de la province de Kontum qui accèdent aux études supérieures, aussi faut-il les soutenir.

Concrètement, chaque étudiant a besoin en moyenne de 450€/an pour couvrir ses dépenses (études et vie quotidienne). L’AMV apporte une bourse de 350€ par an. De plus, nous participons à hauteur de 300€ pour l’achat d’un ordinateur au début de leurs études.

Entretien avec des nouveaux étudiants
Entretien avec des nouveaux étudiants

 

Afin que le programme se déroule avec succès, nous avons élaboré les conditions suivantes :

  • La sélection des boursiers est faite par Madame Thach qui rencontre les étudiants avec leurs parents. Les critères sont le projet d’études, la motivation, le dossier scolaire et leur capacité de financement (nous n’aidons que les familles en grande difficulté).

  • La bourse dure au moins 3 ans le temps des études, et s’arrête automatiquement si l’étudiant interrompt ses études.

  • La bourse est versée en 2 temps : la 1ère moitié est versée au début de l’année scolaire, et la 2ème en début de deuxième semestre en fonction de l’assiduité de l’étudiant et de ses résultats.

  • L’AMV demande à chacun de ses boursiers d’aider les autres et de rendre service : soutien scolaire, intégration d’autres étudiants montagnards, aide aux personnes âgées…

Améliorer les conditions de vie des étudiants
Améliorer les conditions de vie des étudiants

 

Les aider à devenir des adultes responsables c’est aussi assurer à une future famille un équilibre et un avenir. C’est aussi contribuer au développement d’une communauté – un groupe vulnérable – dans le besoin.

Aujourd'hui, plus de 35 boursiers bénéficient chaque année de ce programme.

Pour qu'un rêve prenne vie
Pour qu'un rêve prenne vie